Nous avons l’honneur de vous annoncer la parution du premier cahier du CCMO consacré au défi sécuritaire en Israël. Ce cahier est scindé en deux parties. L’une portant sur perception de la menace sécuritaire en Israël notamment à travers le prisme du sionisme (Sébastien Boussois). L’autre s’attarde sur la réalité géostratégique du défi sécuritaire en Israël (Jean-Baptiste Beauchard). Le prochain Cahier sera consacré aux révolutions arabes et sortira en septembre 2011 grâce au concours des chercheurs membres du CCMO.

Attention, les propos du présent Cahier n’engagent que leurs auteurs, et pas l’ensemble de l’équipe du CCMO

Cliquez ici : Cahier CCMO


Publicités

4 commentaires sur « PARUTION DU CAHIER N°1 DU CCMO. Le défi sécuritaire en Israël. Mythes et réalités. »

  1. Bonjour,
    Une erreur importante se glisse dans l’article de J-B Beauchard & S Boussois, page 23, en donnant le nom de « Raisins de la colère » à l’invasion du Liban de 1982. Cette guerre s’appelait « paix en Galilée ». Cette guerre fit plus de 18 000 morts, tous camps confondus entre 1982 et 2000, selon l’article en français de wikipédia sur cette guerre.
    « Raisins de la colère » est l’opération militaire dirigée par le prix Nobel de la paix, premier ministre par intérim (à la suite de l’assassinat de Y Rabin) Shimon Pérès en avril 1996, et qui fit plusieurs centaines de morts presque tous des civils libanais. Cette guerre entraina, certainement la défaite de Pérès et la victoire de B. Netanyahu et les conséquence que l’on connaît sur le processus d’Oslo.
    LB

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s