Par Sébastien Boussois, docteur en sciences politiques à l’ULB

Billet paru dans la revue Moyen-Orient

Cliquez ici: Le Proche-Orient éternel champion de la stabilité politique

Publicités

2 commentaires sur « Le Proche-Orient, éternel champion de la stabilité politique »

  1. La démocratie parlementaire est un système occidental inventé à la fin du XVIIIe s. réservé d’abord à une minorité de la population: les femmes et les pauvres (avec le régime censitaire) en étaient exclus. Peut-on affirmer que la démocratie parlementaire représente les intérêts de la majorité de la population ? Les gouvernements d’inspiration néo-libérale qui démolissent les systèmes de protection sociale laborieusement mis en place naguère pratiquent assurément une politique qui permet à la majorité de vivre mieux: emploi assuré, un salaire qui permet de dépasser le seuil de pauvreté, la transparence dans l’information, une formation continue qui permet aussi au travailleur de s’épanouir, … ! Alors, de grâce ! arrêtons de vouloir donner des leçons aux autres sociétés et essayons d’approfondir la démocratie chez nous car j’ai bien peur que nos sociétés se trouvent actuellement dans une impasse.

  2. Vous enoncez à juste titre ce qu’a permis la démocratie, pourquoi ce modèle ne marcherait pas? même au PO? Ce n’est parce que les américains et les neo conservateurs ont dévasté l’Irak et l’Afgha et n’ont rien pensé en terme politique qu’une « forme de démocratie amenagée » ne serait pas possible même dans ces pays. Que ça convienne aux occidentaux est une autre question (la je rejoins l’auteur du texte). En effet, la menace de voir des élections gagnées par des partis honis mettrait à mal les bien pensants occidentaux. En revanche que la démocratie apporte le chaos dans ces pays c’est un terrible raccourci. Au Liban, la démocratie marche difficilement mais le pays est plus ou moins développé, une certaine liberté y règne et l’ouverture sur le monde existe. En Syrie ( tout comme en Egypte), tout est bloqué parce que justement une ouverture vers une démocratie renverserait le régime tout comme une modernisation menacerait le régime car elle ferait naitre des aspirations. Je pense donc qu’il ne faut pas confondre ce que font les américains et ce que des élections, l’instauration d’un Etat de droit et le développement d’une économie ouverte pourraient apporter à des pays complètement sclérosés depuis des décénnies.

    Jean-Baptiste Beauchard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s